Une Nuit à Barcelona – Film Dorcel

DANS LA CHALEUR CATALANE

Après « Une nuit à Paris » et « Une nuit à Budapest », la société Dorcel nous propose ce mois-ci, en DVD et en V.O.D., « Une nuit à Barcelone », un film à gros budget réalisé par l’Italien Alis Locanta, avec dans les rôles principaux les adorables Romy Indy, Cléa Gaultier, Lina Luxa et Ginebra Bellucci. On vous raconte tout sur ce film-événement à ne pas rater en juin.


La très jolie Romy Indy vient tout juste d’atterrir à Barcelone. A sa sortie de l’aéroport, un chauffeur privé, le beau Vince, l’attend. Il a pour mission de rester avec elle tout au long de la longue soirée qui s’annonce, et de la conduire dans les différents endroits de la ville qu’elle lui indiquera.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en regardant cette charmante jeune femme, Romy n’est pas une simple touriste venue s’amuser sous le soleil de la Catalogne. Non, la belle est agent secret, et c’est pour une mission, ou plus exactement pour plusieurs missions qu’elle est venue ce soir, avec pour objectif de repartir dès le lendemain matin, quand tout sera accompli, ni vue ni connue.

Le tout premier lieu où son chauffeur, Vince doit l’amener est un appartement des beaux quartiers de Barcelone. Tandis qu’il conduit, celui-ci a la surprise de voir dans son rétroviseur que Romy est en train de se changer et d’enfiler une tenue très sexy.

Et il y a bien évidemment une raison à cela : la belle doit aller voler des documents confidentiels dans l’appartement d’un célèbre et richissime banquier d’affaires. Pour y parvenir, elle a piraté la ligne téléphonique du dit banquier, et a notamment intercepté un appel dans lequel il demandait à une escorte de luxe de venir le rejoindre chez lui.

L’idée de Romy est donc simple : elle va sonner chez lui… en se faisant passer pour l’escorte en question, et profitera de la première seconde d’inattention pour s’introduire dans le bureau, voler les documents et repartir. Seulement voilà, les choses ne vont pas se dérouler exactement comme prévu : la belle va se faire surprendre au moment où elle fouillait le bureau.

Pour ne pas compromettre sa couverture, elle va donc faire ce qu’elle était censément venue faire, c’est-à-dire coucher avec le banquier. Et ça tombe bien en fait, parce que le banquier est plutôt beau mec, et en fin de compte il plaît beaucoup à Romy. Autant donc joindre l’utile à l’agréable, ce que Romy va faire avec plaisir, à grands renforts de fellation goulue et de pénétrations intenses.

ROMY S’HABILLE EN SOUBRETTE POUR SA DEUXIÈME MISSION
Romy regagne le véhicule de Vince. Sa première mission est donc accomplie, elle a désormais les documents
qu’elle devait récupérer en sa possession. Mais pas le temps de savourer ou de se reposer sur ses lauriers : Romy a déjà sa deuxième mission de la soirée qui l’attend. Tandis que Vince la conduit au point de rendez-vous numéro 2, la belle se change de nouveau et revêt la tenue d’une soubrette.

Vince la dépose finalement devant une grande villa très luxueuse. C’est là que vit Tommy, le fils du patron d’une importante société de surveillance, en compagnie de son épouse, la douce Cléa. Tommy est le responsable de la sécurité informatique, ce qui fait que plusieurs serveurs de l’entreprise sont installés dans sa villa.

Et la mission de la douce Romy va justement être de parvenir à supprimer certains des dossiers du serveur pour pouvoir entrer dans la villa, Romy est passée par une agence d’intérim’ et va donc se faire passer pour une soubrette auprès de Tommy et Cléa. Les deux amoureux se sont justement organisé une petite soirée à deux, et comme ils ne sont pas seulement riches, ils sont aussi très, très chauds, ils vont inviter Romy à se joindre à leurs ébats.

Et encore une fois, devant une telle proposition, la belle va se dire : mais oui, après tout, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Romy va donc se régaler des caresses, et des coups de langue et de sexe en érection de Cléa et Tommy et jouir au final comme rarement elle avait joui de sa vie !
Mission accomplie, avec en plus un orgasme en bonus : ça s’appelle un carton plein !


UNE TROISIÈME MISSION TRÈS AGRÉABLE AVEC UNE ANCIENNE AMIE BRÛLANTE
La troisième et dernière mission de cette longue soirée pour Romy va sûrement être la plus simple et la plus agréable : elle doit revoir une ancienne amie, Gina, et effacer quelques-uns de ses contacts sur son téléphone. Les deux copines boivent un verre ensemble en évoquant de délicieux souvenirs, notamment ce merveilleux voyage en Thaïlande où elles avaient fini par se lécher et se faire jouir l’une l’autre au bord d’une piscine de rêve. Après plusieurs
verres, Gina n’y tient plus et s’endort.

Un jeu d’enfant donc pour Romy d’attraper son téléphone et d’effacer les contacts qu’elle devait effacer. A ce moment-là, normalement, la mission de Romy à Barcelone est terminée, et avec succès. Il ne lui reste plus qu’à retourner à l’aéroport.

Sauf qu’en re-consultant les documents qu’elle a volés chez le banquier en début de soirée, elle va s’apercevoir qu’il en manque, qu’elle n’a pas pris tout ce qu’elle devait prendre. Il va donc falloir qu’elle improvise un autre plan pour s’introduire de nouveau chez le dit banquier. Comment va-telle s’en sortir cette fois, c’est ce que vous saurez en regardant ce film qui sort ce mois-ci en DVD et en V.O.D..

Réalisé après « Une nuit à Paris » et « Une nuit à Budapest », ce « Une nuit à Barcelone » est lui aussi une réussite. Chacun des épisodes de la série a été mis en scène par un réalisateur différent, un réalisateur qui connaît bien la ville en question, ce qui donne notamment des images superbes sur les plus beaux lieux de ces cités. A ce propos, petite info : l’Américaine Kay Brandt a déjà réalisé le prochain opus de la série, « Une nuit à Los Angeles », qui sortira dans les mois qui viennent.